J'ai retrouvé, avec retard, une délibération du Conseil Municipal de l'Arbresle du 15 février 2021, extrait :

Sarah BOUSSANDEL : « Deuxième remarque : lorsque l’on parle de SEMCODA à L’Arbresle, cela évoque le Clos Landar. Quid du Clos Landar ? »

Pierre-Jean ZANNETTACCI : « Nous avons reçu tout dernièrement le Directeur de la SEMCODA et de ses services pour demander où nous en étions sur ce dossier. Nous avons réaffirmé que la conservation du bâti et du patrimoine était l’une de nos priorités. Vous savez que le projet qui nous lie à eux dans le cadre d’un bail emphytéotique sur un peu plus de 50 ans consiste à la création d’un pôle d’hôtellerie/restauration de luxe. La SEMCODA nous a confirmé que le porteur de projet qu’elle avait choisi - Serge BERTRAND - ne fait plus partie du projet. Il est engagé avec la SEMCODA mais sur d’autres choses. En tout cas, il n’est plus là. La SEMCODA cherche encore des solutions, elle n’abandonne pas ce projet et cherche un partenaire. Ce qu’il faut savoir, c’est que la SEMCODA est liée à la Commune pour 50 ans. Par contre, elle avait déposé un permis de construire pour le projet qui nous avait été présenté, lequel vient à expiration en septembre 2021. Nous avons convenu ensemble de regarder les choses à ce moment-là. Ensuite, soit il y aura une réorientation totale du projet, je répète que nous ne sommes pas très favorables à voir arriver un programme immobilier ici, même si on pense qu’au fond, la SEMCODA est un peu là-dessus mais ce n’est pas notre cas, soit la solution serait de retrouver un autre projet qui soit autre chose que de l’immobilier et de la restauration. Il faudra que nous en parlions et peut-être casser le bail qui nous lie, afin que la Commune redevienne gestionnaire de ce bâtiment. Nous avons également beaucoup insisté sur leurs obligations d’entretien du bâtiment actuel, ce n’est pas le cas. Le bâtiment se dégrade assez vite et les espaces verts ne sont pas entretenus. Jusqu’en septembre 2021, on laisse la SEMCODA avancer sur sa recherche de projet. A partir du moment où le permis de construire deviendra caduc, nous nous reposerons les bonnes questions. »

à suivre lorsque de nouvelles informations seront rendues publiques...