SUR LES CHEMINS DE LA TRADITION

Message d'accueil (revu, nettoyé, et corrigé le 30 janvier 2017)

graal_3

Du fait de son contenu, le téléchargement du blog peut être long

Le pourquoi et comment

Comme je l'ai écrit rapidement lors de la création de ce blog, j'hésitais pour le référencer entre Ésotérisme et Religions ; mais pour moi ces termes sont trop restrictifs, et pour cette raison je l'ai publié en inclassable !

Je voudrais parler de la Tradition, pas la tradition des fêtes folkloriques (que j'adore et qui sont déjà un témoignage) mais de la Tradition avec une majuscule, un grand T, un tau diraient certains érudits des civilisations anciennes. Quoi de plus représentatif justement que cette lettre que l'on retrouve dans la tradition hébraïque, égyptienne et grecque ? Et dont on retrouve la forme dans la croix ansée égyptienne un T surmonté d'une anse (le Tau comme dirait une certaine Église)...Et n'oublions pas que la croix romaine de châtiment est en forme de T...

La Tradition ? Certains érudits tels René Guénon expliquent que cette Tradition était unique et primordiale et qu'on la retrouve partout sur la Terre dans les Croyances ou les Religions. Il est en effet parfois troublant de retrouver les même thèmes, les mêmes rites dans des Religions apparemment distinctes les unes des autres.

Il existe donc plusieurs chemins pour y arriver. Et ces chemins en ont d'ailleurs parfois un nom, tels les Chemins de Compostelle, et sont jalonnés de bornes, de monuments tels les églises, les abbayes au moins en ce qui concerne ce que nous appelons l'Occident chrétien mais qui ont pris la place ou complètent d'autres signes plus anciens et antérieurs à 2000 ans, témoins de la Tradition de ceux qui nous ont précédés. M'étant spécialisé sur cet Occident chrétien qui passe à ma porte et que je connais le mieux, y étant né, ne m'empêche pas de reconnaître et de réfléchir sur les autres traditions : en effet, il parait logique que, si j'étais né au coeur de la Péninsule arabique, du Népal ou en Papousie, je ne suive pas la même tradition dite religieuse...

On peut supposer que ce blog est consacré à Nizier-Anthèlme passé dans la légende sous l'appellation de Maître Philippe de Lyon : or il n'en n'est rien, ce sujet est abordé au départ pour une raison de proche voisinage et est devenu, je le reconnais volontiers, une sorte de spécialité...Ce qui est amusant c'est que j'y suis arrivé véritablement par...accident, après en avoir entendu parler par des amis plus de 10 ans auparavant...

Éthique

Et j'essaierai de vous emmener le long de ces chemins par les photos que j'ai réalisées depuis une trentaine d'années et qui permettent de mieux comprendre les lieux et d'appréhender ainsi le Sacré : je compte sur votre honnêteté pour ne pas me les voler ni d'en faire commerce. J'apprends par exemple que des sites ou de blogs, dont certains se targuent d'être inconnus, piratent tel ou tel photographie ou article, sans avoir ni le courage ni l'honnêteté de ...citer leurs sources ; pour ma part, ne fonctionnant pas ainsi, et dans le respect de mon éthique, j'indiquerai toujours les références d'origine avec liens pour que le lecteur puisse s'y reporter.

Bien que je présente des églises, des chapelles, il ne faut pas compter sur moi pour faire de la Théologie rattachée à un dogme quelconque mais tout en le respectant.Certains reconnaîtront, à la lecture, à la réflexion, malgré quelques fantaisies (le monde se meurt de ne plus comprendre l'humour), un petit quelque chose de sacré...il en est ainsi et cela est voulu. A propos, dans un univers internet où tout se monnaye, ce blog est entièrement bénévole et ne rapporte absolument rien à son auteur. Son contenu est issu de nombreuses heures d'études, de recherches, de travaux personnels et est présenté à titre purement gratuit à ses lecteurs. Il faut en profiter pour remercier et féliciter Canalblog pour la qualité des structures et modules proposés, qui permettent ainsi une présentation et un contenu de qualité.

Je signe ce blog du nom (étrange, je le reconnais) de Népomucène Landarosa : il s'agit du nom de mon daïmon préféré. Quant à ce nom c'est un amusement à tiroirs quant à un domaine voisin et proche, souvent évoqué dans ce blog...

Je reconnais aussi que certains articles pourraient apparaître comme provocateurs : nullement, il s'agit de sujets habituellement abordés d'une manière classique (trop ?) mais traités ici de façon à suggérer une réflexion plus approfondie, dégagée de tout dogme, coups de coeur et coups de gueule. Mais il ne faut pas confondre constatation et critique : voir à ce sujet l'article avertissement du 31 août 2014.

Conseils techniques

Vous pouvez cliquer sur les mentions RSS (colonne de gauche) pour recevoir automatiquement les avis de mises-à-jour soit des messages, soit des commentaires soit des deux. Et désormais, toujours dans la colonne de gauche, vous pouvez vous abonner pour recevoir uniquement l'avis des parutions de nouveaux articles, car j'ai abandonné l'option newsletter. Vous pouvez également sur un article proposer vos commentaires  mais tous les commentaires passent en modération avant publication, conformément à la loi, celui que certains appellent le maître de la toile est le seul maître à bord et cela ne se discute pas. Le système des tags (colonne de droite) est également très utile : il suffit de cliquer sur un sujet recherché et automatiquement le système récapitule tous les articles où il est abordé. Et maintenant en colonne de droite, vous pouvez prendre le temps (météo et heure).

Messages revus et corrigés

Enfin, il apparaît parfois nécessaire de reprendre un ancien article compte-tenu d'éléments nouveaux : il est alors publié de nouveau avec compléments, soit à la date d'origine de parution, soit à la date actuelle.

Enfin, j'ai été questionné sur le rapport de mon blog (par son adresse URL) avec la Revue Vers la Tradition : il n'y en a aucun, si ce n'est les sujets abordés. D'ailleurs, à la création du blog j'ignorais totalement (et j'insiste là-dessus) l'existence de cette Revue et les systèmes de création n'ont posé aucune opposition. J'ai d'ailleurs eu l'occasion d'un dialogue par messagerie avec un ancien responsable de cette Revue et j'en ai profité pour m'en excuser. Et je pense la respecter totalement sans faire aucune concurrence tout en rappelant que l'intitulé de mon blog est  : les chemins de la Tradition.

En Anglais

Given the amount of English-speaking visitors on my blog, in particular from the US, I thought it appropriate to write the following introduction : thank you for visiting my blog.

Iif you cannot read French I would suggest using an online translator (although I am aware these do not always translate accurately!)

I will not attempt to write any content in English as it is fairly rusty, going back to secondary school (many thanks to Iris for writing the above).

 

nd_paris

 

Et à la demande de quelques amis, j'ai ajouté en liens d'amis (colonne de gauche) quelques unes de me cantines...et ce ne sont pas des adresses recopiées, mais des adresses que j'ai testées...Avez-vous remarqué que bien souvent à côté d'une "bonne" église il y a un bon restaurant ? Voilà ce que c'est d'être mystique et épicurien...

 


22 février 2017

Promenade en Drôme provencale

Il est une région que j'adore (parmi d'autres...), c'est la Drôme provencale. J'ai déjà eu l'occasion de la présenter à la suite d'un séjour à Marsanne :  

http://www.verlatradition.fr/albums/notre_dame_du_fresneau__dept_26_au_nord_de_montelimar_/index.html

Des paysages reposants et encore authentiques..., pour lesquels point n'est besoin d'aller au Kirghizistan, au Zimbabwe ou aux iles Tuamotu (mode  de l'exotisme oblige)...Ce n'est pas loin, ce n'est pas cher et on peut se comprendre avec les autochtones...mais, mille regrets pour les adeptes éventuels, les gourous n'y courent pas les rues...

Je vous emmène donc à la Laupie, village entièrement restauré dans la tradition par ses propriétaires ! Pas une seule automobile (parking extérieur obligatoire), pas un seul magasin de piège à touristes, pas un seul panneau publicitaire... Au sud de Marsanne et au nord-est de Montélimar.

http://www.provenceweb.fr/f/drome-provencale/la-laupie/la-laupie.htm

Avec mes quelques photos :

003 Panorama

009

010

011 Panorama

016

017

019

020

026

028

 

031 Panorama

035

Posté par nepo landarosa à 10:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2017

For American Visitors

LibertyBell

(photo Wikipédia)

Thank you ! But excuse me, I don't write well in English ...

Posté par nepo landarosa à 17:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 février 2017

Quel plaisir d'être honoré !

 

Galaad

 

L'une de mes participations dans la revue l'Initiation a l'honneur de faire la une d'un site que je me dois de...citer : les Compagnons de Samarie, qui se proclame représentant de l'ésotérisme chrétien...(publicité entièrement gratuite)

J'ai eu longtemps affaire sur un site ami consacré à Maître Philippe de Lyon aux intervenants de ces Compagnons, notamment sous la signature de Latran (et d'autres pseudos pour se répondre à lui-même) et dont les interventions furent mémorables...dans la polémique, et on reconnaît bien là le même désir, c'est dire...Et les lecteurs (44822 depuis le 14/06/2012, et je n'ai rien à vendre !) pourront constater par eux-mêmes ces attaques volontairement imprécises et gratuites et les juger.

Car je ne résiste pas, par honnêteté, à reproduire l'article ainsi rédigé :

Suite à un article paru dans la revue « l’Initiation Traditionnelle » et concernant Maître Philippe de Lyon, des amis ont rédigé un texte, nous avons accepté qu’il soit publié sur ce site.

   Dans « l’Initiation Traditionnelle », revue fondée par Papus, qui fut l’un des disciples de Maître Philippe de Lyon, il est bon de le rappeler, est paru dans le n°1 de 2016, un article de Mr G.D.

Ce monsieur ne nous est pas inconnu, il intervient ailleurs sur le net, et ce pour parler beaucoup, peut-être beaucoup trop ? De Nizier Anthelme Philippe. Le problème de cet auteur, qui n’est pas d’ailleurs sans qualité, est qu’il est difficile pour nous de comprendre les motivations qui justifient ses interventions écrites. Se veut-il être un défenseur de Maître Philippe, ou au contraire son fossoyeur ? Et ce, sous couvert de fausses bonnes raisons en recherches historiques. A-t-il des comptes à régler avec certaines personnes qui travaillent sur le même sujet, et que visiblement il n’apprécie guère ? Des raisons plus personnelles  peut-être ?

Quoi qu’il en soit nous dénonçons la faiblesse majeure des écrits de Mr G. D, à savoir leur manque de méthode et d’éthique intellectuelle. Si l’on veut faire mieux que certains chercheurs que l’on critique, il faut en effet être sur ces deux points inattaquables.

 

Analysons rapidement son article.

Plusieurs fois Mr D écrit, après une anecdote concernant le Maître : quels sont les témoins ? Cet angle d’attaque est quelque peu pernicieux, il laisse supposer que, puisque nous ne connaissons pas le transmetteur de l’anecdote, ou de la parole, celle-ci est sans doute inexacte, d’autant plus si son contenu est quelque peu hors du commun : miracle, résurrection, paroles dépassant la compréhension commune.

Nous sommes, avec MonsieurPhilippe de Lyon, avant tout dans une tradition orale, celle-ci fut ensuite écrite, dans des délais plus au moins long. D’ailleurs, certaines anecdotes le concernant, sont toujours en 2016 dans le champ de la tradition orale. La tradition orale est une chose complexe, nous recommandons à Mr D de lire des ouvrages de spécialistes sur le sujet.

Dans le cas de Maître Philippe, le travail à faire serait d’identifier ces traditions, les cataloguer, les dater, puis donner les différentes versions d’une anecdote ou d’une parole, ainsi que les transmetteurs ; parce que ces anecdotes et paroles sont bien arrivées jusqu’à nous, non ? Et ce d’ailleurs en majorité par des hommes et femmes disciples du Maître. Il y aurait là un excellent travail à accomplir, pas très valorisant bien sûr, tant il vrai qu’il est plus facile d’ironiser et d’introduite une sorte de doute globale.

 

Pendant des décennies a été donnée comme date de décès de Josephte, l’une des sœurs du Maître, la date de 1855, c’était une erreur, dont d’ailleurs il serait intéressant de trouver les raisons. Nous voyons Mr Dcorriger l’orthographe de Loisieux, c’est une belle découverte, mais concernant le décès de Josephte, il ne se renseigne pas plus, il prend acte d’une contradiction, c’est tellement facile, puisque celle-ci lui permet indirectement de critiquer la personne, sans avoir le courage d’ailleurs de la nommer, qui a fait la découverte de cette autre date de décès. Mais Mr D a-t-il été vérifié dans les actes de décès de l’année 1874 si ce document n’existait pas ? Il est fort possible qu’il pourrait être surpris !

Concernant les « carnets de Victoire », ils existent, nous en possédons une photocopie, ce document est émouvant d’ailleurs, n’y lit-on pas, à la date du samedi 19 Février 1897 : « Papa aujourd’hui nous a expliqué ce qu’était Jésus-Christ.»

Bien sûr, il nous serait facile de diffuser ce document, nous ne le souhaitons pas. Mais ils nous semblent bien, que Mr Gil Alonso-Mier, qui a écrit l’ouvrage : « Enseignements oraux de M. Philippe de Lyon », en possède également un exemplaire, pourquoi donc a-t-il laissé s’exprimer dans les notes de ce livre des doutes sur l’existence de ces carnets, nous n’en savons rien.

Dans son texte, Mr D critique la véracité des communications spirites que Monsieur Philippe donnerait à notre époque. Comme la majorité des personnes intéressées par le Maître, nous n’y croyons pas non plus, mais ce sujet a-t-il la moindre place dans un article à caractère historique ? L’auteur semble vouloir glisser ici une sorte d’autojustification — si, comme moi, vous ne croyez pas à ces communications spirites, vous pouvez donc croire que sur les autres sujets que j’aborde, j’ai également raison — c’est un glissement de raisonnement un peu limite dans la méthode et dans l’intention.

Concernant la bilocation, phénomène mystique connu, et dont la science expliquera sans doute un jour son fonctionnement théorique, nous ne comprenons pas pourquoi Mr D souhaiterait de la part de l’Église Catholique une quelconque validation. Monsieur Philippe n’a jamais œuvré dans ce terrain-là, de plus, certaines paroles qu’il a tenues sur cette institution et ses ministres, lui donne peu de chances de se voir décerner par l’Église officielle Lyonnaise quelque satisfécit en bilocation !

Mr D ne paraît pas ouvert au surnaturel, sur ce point nous ne lui ferons pas la moindre critique. Heureusement néanmoins, que les chercheurs, historiens et exégètes, qui travaillent sur Jésus de Nazareth sont plus objectifs. La plupart ne croient pas non plus au surnaturel, mais au moins travaillent-ils avec une rigueur intellectuelle, qui, si elle ne leur permet pas de croire au fait surnaturel, les conduit à prendre acte qu’il y a existé des paroles, puis des écrits relatant ces faits, et que des hommes et des femmes y ont cru. Ils essayent alors de travailler sur cet ensemble de données en remontant aux origines de la tradition, comment celle-ci s’est constituée, ce qu’elle a pu déterminer comme point de vue sur l’Homme de Nazareth, puis comme dévotion et surtout, ils ne se moquent jamais de ceux qui pourraient y croire.

Pour finir, concernant les diverses inventions que Monsieur Philippe aurait mises au point, nous recommandons à Mr D de lire le dossier de police concernant le Maître, une lecture attentive lui permettrait sans doute d’être un peu moins péremptoire.

Nous ne souhaitons pas que notre historien en herbe cesse ses recherches, mais qu’il y mette davantage de méthode, de rigueur intellectuelle et éthique.

Bonne continuation à lui.

Il serait trop long de répondre à ce fatras écrit de main de maître pour le compte d'un autre polémiste. Cependant, il faut remarquer que, malheureusement pour ces polémistes, les faits qu'ils abordent ont tous été vérifiés de ma part et sur documents officiels. On peut se réfugier dans la tradition orale, mais cela est trop facile.

Prenons par exemple sa soeur décédée selon certains en 1855, et bien en 1872 il vivait avec elle au 5 de la rue Masséna

 

5 rue masséna 1872

le document se suffit à lui-même et sans avoir besoin de faire appel à quiconque (recensement archives départementales du Rhône/1872).. (à remarquer : en 1875 on trouve le décès d'un Joseph-Louis Philipe). Jamais, par honnêteté, la correction n'a été reconnue, le changement s'étant fait en toute discrétion...Et, gag supplémentaire, la recherche de ce recensement publié ici date du 20/4/2014, alors que la correction a été publiée d'une manière indirecte le 3/1/2015, donc vraisemblablement copiée sur la découverte de mon blog ! Et je suis bien en peine de donner la date de son décès car elle m'est inconnue.

Il est très intéressant de lire le livre de Gil Alonso-Mier publié par Arqa mais il ne faut pas oublier de rappeler la polémique importante qui en a suivi, justement sur le site d'Arqa, et dont l'auteur est issu des Compagnons de Samarie ! Gil Alonso-Mier ayant démontré les incertitudes quant à la véracité des Carnets ...alors ? Encore un dialogue pas triste...Quand on écrit quelque chose il faut avoir l'honnêteté de tout dire.

Il y a aussi un passage très risible quand on parle d'historien, au sujet de Jésus de Nazareth...car, à l'époque de la naissance de Jésus...Nazareth n'existait pas ! Et ce fait est maintenant reconnu par les Historiens et même par l'Eglise. Voir (auto-promotion)

http://verlatradition.canalblog.com/archives/2013/07/21/27683600.html

L'évocation du dossier de police laisse également rêveur, car on sait ce qu'il vaut : les inexactitudes en ont été démontrées quand ce n'est pas de la pure fantaisie. Et nous aurons la bienséance de ne pas insister sur son auteur.

L'article reproduit ci-dessus est ainsi semé d'inexactitudes, d'approximations, de critiques vagues et gratuites, tout cela pour insinuer le doute, de la même façon que lors des interventions sur le site ami et remarquable consacré à Maitre Philippe : http://www.philippedelyon.fr/

On remarquera aisément l'emploi du conditionnel, ce qui en aucun cas ne peut être une preuve d'exactitude.

Il faut maintenant retourner aux années 2005 : plusieurs personnes ont été contactées afin de forcer une opération de rachat du domaine de l'Arbresle par la Mairie. De bonne foi elles ont contribué financièrement à cette action, et n'ont plus jamais entendu parler de son utilisation, si ce n'est par relance téléphonique réclamant de nouveaux fonds (4 témoignages).

Des documents et photos présentés ou prêtés par certaines personnes se sont retrouvés dans un épais dossier sans autres négociations. Certaines de ces photos ont d'ailleurs été reproduites et mises en vente...D'autres polémiques aussi stériles ont éclaté sur la tombe même des Philippe lors d'un dimanche des Rameaux (témoignages).

J'ai déjà évoqué la rude bataille engagée pour le Clos dit Landar à l'Arbresle : http://www.verlatradition.fr/archives/2014/07/15/30254805.html

Et je ne résiste pas au plaisir de rappeler les propos publiés alors :

Le Clos Landar de Monsieur Philippe livré aux fossoyeurs !

...De nombreuses communes ont l’intelligence de mettre en valeur leur patrimoine, qu’il soit architectural, archéologique, culturel ou spirituel, par le biais de festivals, de restauration de demeures où vécurent des personnages dont l’influence où le renom furent importants, de la diffusion d’une œuvre… A l’Arbresle, du Clos Landar, la municipalité veut faire un pôle d’hébergement hôtelier, pourquoi pas un casino ou un bordel ! Nous avons atteint le niveau zéro de la pensée politique...

Sic...

Fossoyeur ? Décidément l'auteur de ces gentillesses n'a que ce mot à la bouche puisque je serais aussi le fossoyeur de Nizier-Anthèlme Philippe ...serait-ce à force de trop fréquenter les cimetières ou une obsession ?

On notera le vocabulaire choisi quelque peu surprenant lorsque l'on se réclame de l'ésotérisme chrétien. Deux sites (les amis du vieil Arbresle et les compagnons de Samarie)  publient absolument le même texte annonçant la parution d'un livre de 800 pages (!!!) et dont les extraits présentés ont scandalisé, des propos de fossoyeur de Maitre Philippe tels que dans les magazines à sensation, courant 2015 par un éleveur ligérien, historien (merci Papa) de leurs amis. On peut se demander, à juste raison, si la société savante en question a aussi des penchants pour le spiritisme, le magnétisme, la réincarnation ou la bilocation et le scandale. De même, vu les propos tenus, on peut se demander si les compagnons de Samarie sont une organisation politique opposée à la Municipalité...

Dernièrement, un ami et correspondant, écrivain respecté et reconnu de la Tradition, a été contacté pour le tournage d'un DVD sur Maître Philippe et on lui a laissé croire pendant toute l'interwiew que c'était pour les Amis de Maître Philippe ! Alors que ce regroupement de personnes respecté est fort discret bien qu'il édite toujours une lettre d'informations.

Et nous connaissons ainsi différents dossiers où apparaissent de telles anomalies, par exemple, l'utilisation abusive d'un poème de Victor Hugo (l'éditrice n'y est pour rien)...ou des propos tenus publiquement en conférences (témoignages)...mais il y en a d'autres...Et, il ne faut pas oublier que différents récits du passé concernant Monsieur Philippe ne résistent pas à une analyse comparative car ils se contredisent ou ne correspondent pas à la réalité. Par exemple, Jean Chapas, son successeur désigné, n'est pas mieux loti puisque, par ailleurs, un témoignage extérieur est littéralement bourré d'erreurs impardonnables, certains de ces écrits sont d'ailleurs publiés par les compagnons de Samarie !

 Quand on a la prétention de donner des leçons, il vaut mieux bien réfléchir avant de le faire et je maintiens donc mes propos parfaitement motivés sur des faits et non des supputations (lorsque quelqu'un a une certitude je la vérifie systématiquement).

(j'espère que Monsieur Y.-F. B.* a été informé de cet article ; je vais, à défaut, lui communiquer ainsi que la présente réponse)

 *conformément à mes règles d'éthique, je ne donne aucun nom contemporain, par contre, je pourrais également donner quelques leçons quant à la Tradition, la vraie, mais par charité je ne le ferai pas.

Bien à vous...

nb/ et pour écrire français ...

“Mr” est strictement réservée à l’abréviation de “Mister” qui désigne un sujet britannique dans un ouvrage — que celui-ci soit écrit en langue française, anglaise, allemande ou encore...
russe ! Exemple : Mister Bond.   http://www.deluxeavenue.com/typo_erreurs_mr.php

et.comme d'habitude, il est intéressant de lire les commentaires ci-dessous, dont certains sont très importants

 

 

 


03 février 2017

Les 100 derniers visiteurs sur 44151

Comme de temps en temps...

les 100 derniers

Il est à remarquer que, d'un moment à l'autre ces statistiques évoluent ; ainsi, hier, on pouvait voir apparaitre de nombreux autres pays (Brésil, pays africains), mais les chiffres ont été bouleversés pendant la nuit avec une affluence de visiteurs des Etats Unis.

Et les 7 derniers jours :

les 7 derniers jours

Merci à tous et aussi à Canalblog.

Peut-être n'avez-vous pas vu mais une petite nouveauté figure sur le blog : en colonne de droite, vous pouvez prendre le temps (météo et heure)

mais en général, vous pouvez aussi essayer de prendre le temps de vivre...

Posté par nepo landarosa à 11:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

31 janvier 2017

Je vous emmènerai sur mon joli bateau...

Nizier-Anthèlme Philippe, autrement dit Maitre Philippe de Lyon, aurait déclaré que toute la région serait inondée sauf la propriété venant de sa femme sur la colline des Collonges à l'Arbresle, appelée le Clos Landar.

Nous avons donc réalisé sa prédiction :

clos marina pied dans l'eau

Et il semblerait que depuis 2005 (mais également avant) le refrain "Je vous emmènerai sur mon joli bateau" extrait de l'opérette l'Auberge du Cheval blanc, aurait été adopté comme leitmotiv par bon nombre de parties prenantes du Clos Landar.

Nombreuses sont en effet les parties prenantes, que nous ne citerons pas nommément par bienséance, dont les buts sont forts différents et parfois opposés ; nous avons vu et nous en avons les preuves que le Clos Landar génère des envies politiques, religieuses, à prétentions culturelles, voire pseudo-initiatiques ou nouvelageuses. Et pour arriver à leurs fins, certains n'ont pas hésité, n'hésitent pas à employer des méthodes à la limite de la bienséance justement au dépens du propriétaire du lieu, la commune de l'Arbresle. Et finalement on mène ainsi depuis longtemps beaucoup de personnes en bateau, d'où le titre de cet article.

Car cela n'est pas nouveau et existait déjà du temps de Monsieur Philippe et après, parmi ses successeurs et laudateurs souvent auto-proclamés. Maintes manipulations, détournements de propos ou de faits ont eu lieu, qui ont été abordés et démontrés sur ce blog. Nous ne reviendrons pas dessus car de tels faits abondent et un seul article n'y suffirait pas. Le lecteur intéressé pourra consulter le tag Clos Landar (en colonne de droite).

Nous avons par exemple des témoignages reçus de personnes de bonne foi qui ont cru contribuer utilement à la sauvegarde du lieu ; ainsi plusieurs qui ont participé financièrement, n'ont jamais obtenu de suivi et dont certaines se sont vues réclamer de nouvelles participations (par téléphone)...et ceci n'est qu'un exemple, d'autres sujets abordés ont supporté de telles anomalies, preuves à l'appui, par exemple des photos anciennes disparues ... Dernièrement encore, un ami fort érudit et écrivain reconnu et respecté de la Tradition, a été interviewé pour les besoins d'un DVD par des gens très sympathiques, qui lui ont laissé croire qu'ils agissaient au nom des Amis de Maitre Philippe, alors que cela était faux.

Et maintenant encore on découvre des choses curieuses, et la Mairie propriétaire des lieux semble en souffrir. Pareillement, nous ne reviendrons pas ici sur le feuilleton rocambolesque qui se poursuit depuis 2005. Pour les derniers épisodes il suffira de consulter l'article  http://verlatradition.canalblog.com/archives/2015/12/21/33099981.html et ses commentaires fort édifiants.

Toujours est-il que courant Novembre 2015 une réunion publique communale d'information a été annoncée pour courant Janvier 2016 : nous l'attendons toujours... Et courant de l'été 2016 une réunion publique communale d'information a été annoncée pour courant Janvier 2017 : nous sommes le 31 janvier et nous l'attendons toujours. Ce sujet important n'a pas, non plus, été abordé lors du discours officiel des Voeux dans la salle Claude Terrasse le 8 Janvier.  Que des accords ou des actes aient été signés entre la Commune de l'Arbresle et la SEMCODA bénéficiaire d'un bail emphytéotique de 55 ans (pour 1 euro annuel) cela est une certitude et une réalité, que le permis de construire ait été déposé par la SEMCODA, cela est une certitude et une réalité. Que les travaux commencent courant 2017 dans le cadre d'une grande opération d'aménagement de la colline des Collonges, cela est une certitude et une réalité. Et après ? On peut lire dans l'article référencé ci-dessus les dialogues qui ont eu lieu à ce sujet en réunion du Conseil Municipal où il apparaît de nombreuses incertitudes.

Lors d'un récent voyage à Paris, il nous a été demandé où en était le dossier : cela est la preuve d'un suivi non plus à l'échelle locale ou régionale mais à un certain niveau national, il n'a d'ailleurs jamais cessé de l'être. Cet intérêt prouve l'importance que ce domaine et que son occupant principal ont, n'en déplaise aux esprits chagrins. Il faut remarquer que la dernière demeure de N.-A. Philippe au cimetière de Loyasse est également l'objet de manipulation et de polémiques, mais cela est une autre histoire souvent abordée également sur ce blog (voir le tag Loyasse en colonne de droite).

 

Posté par nepo landarosa à 11:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 janvier 2017

La Charité (première Epitre de Paul aux Corinthiens)

saint paul

J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.

J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

L’amour prend patience, l’amour rend service, l’amour ne jalouse pas, il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil, il ne fait rien d’inconvenant, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’emporte pas, il n’entretient pas de rancune, il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai, il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.

 L’amour ne passera jamais. Les prophéties seront dépassées, le don des langues cessera, la connaissance actuelle sera dépassée. En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles. Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera dépassé.

Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.

Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir, ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle, ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu.

Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité.

Lire cette lettre ne suffit pas,

L'apprécier ne suffit pas,

La proclamer ne suffit pas,

Il faut la vivre et l'appliquer...

Posté par nepo landarosa à 13:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

23 janvier 2017

Un homme pour l'éternité

affiche un homme

 

Il me revient en mémoire le film magnifique de Fred Zinnemann (1966) avec ses interprètes extraordinaires : Paul Scofield, Léo MacKern, Robert Shaw, Orson Welles, Vanessa Redgrave, et bien d'autres...Film si magnifique qu'il obtint les 6 oscars les plus importants et 2 golden globes !

Il raconte qu'en 1529, Thomas More, juriste britannique, mais également auteur d'une oeuvre gigantesque politique, sociale et spirituelle, succède au Cardinal Wolsey comme chancelier d'Henri VIII. D'amis que sont le roi et son ministre, ils vont devenir ennemis du fait du refus de Thomas de consentir au remariage du roi. Thomas ira jusqu'au martyre (remis par le Roi au clergé séculier).

affiche 2

affiche 3

https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_homme_pour_l'%C3%A9ternit%C3%A9 : la fiche Wikipédia résume bien le film, son générique et ses récompenses.

affiche thomas

Une très importante analyse littéraire a été présentée sur

http://www.en-attendant-nadeau.fr/2016/04/19/thomas-more-eternite/

Mais le but de mon article est de citer la fin du film : tout est fini entre le Roi et Thomas More, une rencontre de la dernière chance a lieu sur le bord d'une plage. Les deux hommes discutent et se disputent. A la fin, le Roi demande à son ex-chancelier : qui t'a fait Duc ? Réponse de Thomas More : qui t'a fait Roi ?

Et le Roi le livre alors au clergé ségulier pour son martyre, la décapitation. Il faut préciser qu'il fut béatifié par Rome en 1886, puis canonisé en 1935.

 

Posté par nepo landarosa à 20:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

10 janvier 2017

Jordi Savall en fonds sonore


Jordi Savall - Lamento Della Ninfa - Video par domi1203

IMPORTANT : il faut mettre cette vidéo en pause (en bas à gauche II) pour pouvoir en visionner une autre !

Posté par nepo landarosa à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2017

Les 100 derniers visiteurs sur 42807

les 100 derniers

Posté par nepo landarosa à 12:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 janvier 2017

Des Voeux ?

famille (2) - Copie

Et comme rien n'a changé, on peut se reporter aux années précédentes :

par exemple pour 2016 http://verlatradition.canalblog.com/archives/2016/01/01/33139999.html

par exemple pour 2015 http://verlatradition.canalblog.com/archives/2014/12/30/31225803.html

par exemple pour 2014 http://verlatradition.canalblog.com/archives/2013/12/31/28816004.html

Relisez ces articles, cela m'évitera de me répéter...

A propos, a-t-on des nouvelles des 1200 femmes cernées, agressées ou violées en gares de Cologne et Hambourg par 2000 hommes il y a juste un an ?

Posté par nepo landarosa à 09:28 - Commentaires [5] - Permalien [#]

22 décembre 2016

Le Père Noel n'est pas content !

Car il y a de moins en moins de cheminées dans les maisons et appartements !

pèrnoelcheminée

Posté par nepo landarosa à 11:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 décembre 2016

Lien utile et citoyen

Peu de gens le savent mais des enquêtes et sanctions peuvent être mises en place à la suite des plaintes des téléspectateurs mécontents ou choqués par le contenu de certaines émissions ou films. Il suffit de déposer un signalement auprès du C.S.A par le lien suivant :

http://www.csa.fr/Services-en-ligne/Formulaire-pour-signaler-un-programme

 

Un raisonnement court, à savoir qu'il ne faut pas regarder le programme, mais cela ne suffit pas car certains actes ou propos sont intolérables et peuvent continuer à sévir impunément en toute tranquilité, et ce système permet un engagement de Citoyen.

Posté par nepo landarosa à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2016

Contradiction...

Mes chers Compatriotes se plaignent continuellement et hurlent leur misère et leur pauvreté ; ils dénoncent les impôts trop élevés, les charges trop lourdes, les prix en augmentation, les emplois mal rémunérés, le chômage...

Bref, dans leurs paroles, dans leur manifestations, dans les écrits des médias, rien ne va plus ; au point que tout le monde n'a de cesse de vitupérer contre les gouvernants et notamment contre le Président qu'ils ont élu et qui, forcément responsable, doit partir.

Et nous apprenons ce soir que mes chers Compatriotes ont volontairement fait

telethon

en promesses de dons...

Le médias nous annoncent de nouvelles manifestations contre la gouvernance de la France dès la semaine prochaine...

A propos, vous savez ce que coûte UN avion Rafale, cet avion que le monde entier semble maintenant nous envier ? La réponse est sur Wikipédia :

Le coût moyen de fabrication d'un Rafale (toutes versions confondues) est de 101,1 millions d'euros par appareil en 2011 soit une hausse de 4,70 % par rapport au coût de fabrication initial, l'une des plus faibles hausses des programmes d'armements

Posté par nepo landarosa à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 novembre 2016

Silence !

 

Omraam

(photo wikipédia)

Comme de nombreux passeurs de la Tradition, Omraam Mikhaël Aïvanhov (1900/1986) a été autant vénéré que critiqué. Je ne retiendrai que son enseignement, ne voulant en aucun cas m'impliquer dans les polémiques, au-delà de toute philosophie, au-delà de toute religion, au-delà de toute doctrine.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Omraam_Mikha%C3%ABl_A%C3%AFvanhov

Cet enseignement était au départ strictement oral ; il ne fut transcrit que plus tard à partir des comptes-rendu sténographiés ou enregistrés. Lui-même fut élève d'un autre Maître : Peter Deunov

https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Deunov

peter deunov

(photo wikipédia)

Les enseignements de Aïvanhov ont été publiés par les Editions Prosveta sous deux formes : classique et format de poche.

Je présenterai ici un passage extrait de la voie du silence que j'ai retrouvé par hasard.

Quand j'étais jeune en Bulgarie, j'ai vu des personnes venir chez le Maître Peter Deunov, et au lieu d'écouter et de s'instruire auprès de lui, elles faisaient étalage de leurs connaissances en citant les nombreux livres qu'elles avaient lus. Le Maître se conduisait alors toujours avec une patience surprenante et il souriait doucement ; dans certains cas , il n'avait même pas la possibilité de placer un mot. Après un certain temps, ces personnes finissaient par comprendre qu'elles étaient seules à parler et que si elles continuaient ainsi, elles n'apprendraient vraiment rien ; alors, enfin, elles se taisaient pour laisser parler le Maître. Quel était leur étonnement d'apprendre d'avantage en quelques minutes auprès de lui que pendant des années d'études, simplement parce qu'elles s'étaient mises dans un état de réceptivité qui leur permettait de recevoir la parole du Maître.

C'est ainsi que lorsqu'elles se trouvent devant un être qui leur est supérieur par les compétences, la sagesse, la noblesse, certaines personnes, au lieu de garder le silence et de l'écouter, se mettent à bavarder ou même à l'interrompre quand il parle. Et bien, ce n'est pas intelligent car on ne gagne rien ainsi, et non seulement on ne gagne rien, mais on perd. Devant un être qui vous est supérieur, il est préférable d'écouter. Même s'il ne parle pas physiquement, dans le silence que vous créez en vous, il parle à votre âme. Lorsque l'Esprit divin parle, le ciel et la terre se taisent pour écouter sa parole, car cette parole est un germe qui fertilise.
...

Mais cet état que nous appelons réceptif, passif, ne doit absolument pas être confondu avec la paresse et l'inertie. Il n'est passif qu'en apparence ; en réalité, c'est la plus grande activité qui soit. C'est l'état de celui qui, à force de travail, de patience, de sacrifice, a réussi à réaliser le silence en lui-même, et c'est grâce à ce silence qu'il commence à entendre la voix de son âme...

Autre passage

il y a même des personnes dont on a l'impression d'entendre le bruit intérieur. Elles ont beau ne pas bouger et garder le silence, on entend chez elles un bruit assourdissant. Mais il arrive aussi qu'on rencontre certains êtres, très rares malheureusement, qui semblent environnés de silence. Même lorsqu'ils parlent, il émane d'eux quelque chose de silencieux. Oui , car le silence est une qualité de vie intérieure...

Et la totalité de ce livre d'Enseignements est ainsi ! Il est donc impossible d'en rendre complètement compte ou alors il faut simplement en conseiller la lecture...En 14 chapitres sur 163 pages, elle en est d'ailleurs fort facile car le vocabulaire utilisé est simple, à la portée de tous.

Sur ce...je me tais ...

silence

J'ai pris cette photo sur le chemin de croix qui entoure le sommet de la colline de Sion.

Le silence serait-il l'une de mes obsessions ? Car j'ai déjà commis :

http://verlatradition.canalblog.com/archives/2016/04/11/33653193.html

et

http://verlatradition.canalblog.com/archives/2015/01/06/31269483.html

ce serait pour cela que je n'entends plus rien ?...

Posté par nepo landarosa à 11:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

06 novembre 2016

Sur 40017 les 100 derniers visiteurs

Chers lecteurs (j'ai bien écrit lecteurs et non électeurs),

Vous avez dépassé les 40000 visiteurs dans la plus grande clandestinité...

les 100 derniers visiteurs

Posté par nepo landarosa à 08:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

02 novembre 2016

Méditation dans le plus grand dépouillement et en toute humilité

méditation

hors de toute Connaissance, de tout Symbolisme, de toute Philosophie, de toute Croyance...en vérité, là il n'y a rien !

Posté par nepo landarosa à 19:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 octobre 2016

Changement semestriel de l'heure

dans la nuit de samedi à dimanche

je vous rappelle :

en AVril on AVance d'une heure les pendules

en octobRE on REcule d'une heure

(pas possible si vous avez un cadran solaire...et dites le à votre coq...)

Donc, samedi soir réglez votre réveil à sonner à 3 heures du matin et, à ce moment-là, précipitez vous hors du lit pour remettre toutes vos pendules à l'heure ; vous pourrez ensuite vous recoucher...pour gagner une heure de sommeil...

cadran

une horloge bien mystérieuse qui mérite une explication

https://6bisruedemessine.wordpress.com/2013/05/30/lhorloge-antihoraire-de-la-cathedrale-de-florence-antichomage-aussi/

 (les commentaires ci-inclus sont ceux de ma précédente édition, en avril 2016)

Posté par nepo landarosa à 10:12 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

14 octobre 2016

Papus : certains suivent et certains cherchent avec réintégration d'un commentaire

5

7

12

17

médecine paris

pour ce dernier document une anomalie a déjà été signalée sur ce blog : en 1888 il est indiqué être né en ...1885 au lieu de 1865

Quant aux autres documents ils comportent des signatures (parfois peu lisibles) qui raviront les suiveurs et apporteront réflexions aux chercheurs curieux !

commentaire réintégré :

La Connaissance, avec ou sans majuscule, est-elle suffisante pour atteindre l'Esprit, avec majuscule cette fois ? Visiblement il semblerait que non : j'ai eu et j'ai encore maints exemples à ce sujet. Connaitre, avoir des diplômes, des décorations, des honneurs, n'est pas synonyme de la voie de l'Esprit. Cette voie qui est essentiellement celle du Coeur. La Connaissance fut une aide, je ne le renie pas, la Connaissance est l'entrave.
Un exemple parmi d'autres : dans le domaine des Enseignements supposés de Maitre Philippe de Lyon. Certains, ayant lu un livre, se targuent de tout savoir à son sujet. Sauf qu'il a été suffisamment démontré, ici et ailleurs, que la plupart des souvenirs de sa vie ont été retravaillés dans un but ou dans un autre, les deux ou trois qui ont été vraiment dans l'intimité du Maitre...se taisant ou n'en disant peu de choses. Justement, il en est de même pour son Ami, Papus : il apparait que peu ont lu et étudié l'oeuvre gigantesque du cofondateur de l'Ordre Martiniste (entre autres) et que, restant dans leurs souvenirs de catéchisme romain, sont passés complètement à côté alors que Papus a donné des pistes et des indices très probants comme la Pistis Sophia gnostique...(et ce n'est qu'un petit exemple). Ce commentaire sera réintégré au texte principal.

Pour mémoire, la devise des Bénédictins a toujours été : ORA ET LABORA

Prie et travaille dans ton oratoire et dans ton laboratoire, elle s'applique parfaitement aux deux Mages (unanimement reconnus comme tels) que sont Nizier-Anthèlme Philippe et Gérard Encausse-Papus.

1 - Copie

 

Posté par nepo landarosa à 16:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,