SUR LES CHEMINS DE LA TRADITION

Message d'accueil (revu, nettoyé, et corrigé le 30 janvier 2017)

  

 Le Savoir fut une aide, le Savoir est l'entrave, car qu'y a-t-il au delà des mots et de toute convention humaine ?


graal_3

(le réglage écran à 100 % voire 80 % est le meilleur pour voir la totalité des 3 colonnes)

 Du fait de son contenu, le téléchargement du blog peut être long

Avant toute chose : homonymie involontaire

J'ai été questionné sur le rapport de mon blog (par son adresse URL) avec la Revue Vers la Tradition : il n'y en a aucun, si ce n'est les sujets abordés. D'ailleurs, à la création du blog j'ignorais totalement (et j'insiste là-dessus) l'existence de cette Revue et les systèmes de création n'ont posé aucune opposition.

J'ai d'ailleurs eu l'occasion d'un dialogue par messagerie avec un ancien responsable de cette Revue et j'en ai profité pour m'en excuser. Et je pense la respecter totalement sans faire aucune concurrence tout en rappelant que l'intitulé de mon blog est  : les chemins de la Tradition.

Le pourquoi et comment

Comme je l'ai écrit rapidement lors de la création de ce blog, qui n'est le porte-parole de personne, de aucun groupe, de aucune religion, j'hésitais pour le référencer entre Ésotérisme et Religions ; mais pour moi ces termes sont trop restrictifs, et pour cette raison je l'ai publié en inclassable !

Je voudrais parler de la Tradition, pas la tradition des fêtes folkloriques (que j'adore et qui sont déjà un témoignage) mais de la Tradition avec une majuscule, un grand T, un tau diraient certains érudits des civilisations anciennes. Quoi de plus représentatif justement que cette lettre que l'on retrouve dans la tradition hébraïque, égyptienne et grecque ? Et dont on retrouve la forme dans la croix ansée égyptienne un T surmonté d'une anse (le Tau comme dirait une certaine Église)...Et n'oublions pas que la croix romaine de châtiment est en forme de T...

La Tradition ? Certains érudits tels René Guénon expliquent que cette Tradition était unique et primordiale et qu'on la retrouve partout sur la Terre dans les Croyances ou les Religions. Il est en effet parfois troublant de retrouver les même thèmes, les mêmes rites dans des Religions apparemment distinctes les unes des autres.

Il existe donc plusieurs chemins pour y arriver. Et ces chemins en ont d'ailleurs parfois un nom, tels les Chemins de Compostelle, et sont jalonnés de bornes, de monuments tels les églises, les abbayes au moins en ce qui concerne ce que nous appelons l'Occident chrétien mais qui ont pris la place ou complètent d'autres signes plus anciens et antérieurs à 2000 ans, témoins de la Tradition de ceux qui nous ont précédés. M'étant spécialisé sur cet Occident chrétien qui passe à ma porte et que je connais le mieux, y étant né, ne m'empêche pas de reconnaître et de réfléchir sur les autres traditions : en effet, il parait logique que, si j'étais né au coeur de la Péninsule arabique, du Népal ou en Papousie, je ne suive pas la même tradition dite religieuse...

On peut supposer que ce blog est consacré à Nizier-Anthèlme passé dans la légende sous l'appellation de Maître Philippe de Lyon : or il n'en n'est rien, ce sujet est abordé au départ pour une raison de proche voisinage et est devenu, je le reconnais volontiers, une sorte de spécialité...Ce qui est amusant c'est que j'y suis arrivé véritablement par...accident, après en avoir entendu parler par des amis plus de 10 ans auparavant...

Éthique

Et j'essaierai de vous emmener le long de ces chemins par les photos que j'ai réalisées depuis une trentaine d'années et qui permettent de mieux comprendre les lieux et d'appréhender ainsi le Sacré : je compte sur votre honnêteté pour ne pas me les voler ni d'en faire commerce. J'apprends par exemple que des sites ou de blogs, dont certains se targuent d'être inconnus, piratent tel ou tel photographie ou article, sans avoir ni le courage ni l'honnêteté de ...citer leurs sources ; pour ma part, ne fonctionnant pas ainsi, et dans le respect de mon éthique, j'indiquerai toujours les références d'origine avec liens pour que le lecteur puisse s'y reporter.

Bien que je présente des églises, des chapelles, il ne faut pas compter sur moi pour faire de la Théologie rattachée à un dogme quelconque mais tout en le respectant.Certains reconnaîtront, à la lecture, à la réflexion, malgré quelques fantaisies (le monde se meurt de ne plus comprendre l'humour), un petit quelque chose de sacré...il en est ainsi et cela est voulu. A propos, dans un univers internet où tout se monnaye, ce blog est entièrement bénévole et ne rapporte absolument rien à son auteur. Son contenu est issu de nombreuses heures d'études, de recherches, de travaux personnels et est présenté à titre purement gratuit à ses lecteurs. Il faut en profiter pour remercier et féliciter Canalblog pour la qualité des structures et modules proposés, qui permettent ainsi une présentation et un contenu de qualité. Si vous ne possédez pas de logiciel adéquat, des publicités viennent s'intercaler dans les articles ; il faut bien se rappeler que la gestion de ce blog est entièrement gratuite, d'où les publicités en compensation.

Je signe ce blog du nom (étrange, je le reconnais) de Népomucène Landarosa : il s'agit du nom de mon daïmon préféré. Quant à ce nom c'est un amusement à tiroirs quant à un domaine voisin et proche, souvent évoqué dans ce blog...

Je reconnais aussi que certains articles pourraient apparaître comme provocateurs : nullement, il s'agit de sujets habituellement abordés d'une manière classique (trop ?) mais traités ici de façon à suggérer une réflexion plus approfondie, dégagée de tout dogme, coups de coeur et coups de gueule. Mais il ne faut pas confondre constatation et critique : voir à ce sujet l'article avertissement du 31 août 2014.

Conseils techniques

Vous pouvez cliquer sur les mentions RSS (colonne de gauche) pour recevoir automatiquement les avis de mises-à-jour soit des messages, soit des commentaires soit des deux. Et désormais, toujours dans la colonne de gauche, vous pouvez vous abonner pour recevoir uniquement l'avis des parutions de nouveaux articles, car j'ai abandonné l'option newsletter. Vous pouvez également sur un article proposer vos commentaires  mais tous les commentaires passent en modération avant publication, conformément à la loi, celui que certains appellent le maître de la toile est le seul maître à bord et cela ne se discute pas.Par ailleurs tout commentaire spam est immédiatement signalé et détruit. Le système des tags (colonne de droite) est également très utile : il suffit de cliquer sur un sujet recherché et automatiquement le système récapitule tous les articles où il est abordé. Et maintenant en colonne de droite, vous pouvez prendre le temps (météo et heure).

Messages revus et corrigés

Enfin, il apparaît parfois nécessaire de reprendre un ancien article compte-tenu d'éléments nouveaux : il est alors publié de nouveau avec compléments, soit à la date d'origine de parution, soit à la date actuelle.

 

En Anglais

Given the amount of English-speaking visitors on my blog, in particular from the US, I thought it appropriate to write the following introduction : thank you for visiting my blog.

Iif you cannot read French I would suggest using an online translator (although I am aware these do not always translate accurately!)

I will not attempt to write any content in English as it is fairly rusty, going back to secondary school (many thanks to Iris for writing the above).

 

nd_paris

Ce médaillon sculpté est très discret...et pourtant des millions de personnes(environ 13 millions par an) passent devant chaque année et il est à la base du pilier central du grand portail de N.D. de Paris ! Plusieurs études érudites ont été consacrées à son sujet...

 

Et à la demande de quelques amis, j'ai ajouté en liens d'amis (colonne de gauche) quelques unes de me cantines...et ce ne sont pas des adresses recopiées, mais des adresses que j'ai testées...Avez-vous remarqué que bien souvent à côté d'une "bonne" église il y a un bon restaurant ? Voilà ce que c'est d'être mystique et épicurien...

Je ne renie pas le Savoir...mais à un moment il est sage de tout oublier...

 


06 avril 2020

Pour vous passer le temps en lectures

    

Le propre d'un visiteur de ce blog est de...lire. J'ai découvert une véritable mine d'or...au Québec ! Il s'agit de la Bibliothèque électronique du Québec qui offre ainsi environ 3000 ouvrages en lecture PDF. J'ai sélectionné plusieurs collections (cliquez sur les liens) :

classiques du XX ième siècle : http://beq.ebooksgratuits.com/classiques/index.htm

à tous les vents : http://beq.ebooksgratuits.com/vents/index.htm

littérature d'aujourd'hui : http://beq.ebooksgratuits.com/contemporain/index.htm

Avec ces trois références vous pouvez lire déjà de très nombreux livres pour de nombreuses heures ! D'autant plus que vous pouvez enregistrer les PDF en les téléchargeant sur votre ordinateur.

Vous pourrez ainsi passer de très longs moments en confinement...

A titre d'exemple, prenons Jules Verne, vous conviendrez que c'est assez incroyable...

http://beq.ebooksgratuits.com/vents/verne.htm

Posté par nepo landarosa à 11:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2020

En cette période de confinement

Chers visiteurs ,

En cette période de confinement où, théoriquement, vous avez plus de temps*, je vous engage à relire mes différents articles et à regarder mes nombreux albums photos ; j'ai ainsi publié 483 messages, 2284 photos de mes voyages et vous êtes 148585 visiteurs cumulés dont 51 abonnés ayant posé 2205 commentaires. Tout cela depuis le 14/06/2012.

Pour vous aider à rechercher le détail de mes productions, vous pouvez consulter le plan du site (cliquez sur le lien)

http://www.verlatradition.fr/archives/index.html

Bonne promenade envers et contre tout et protégez-vous !

*finalement en fin de journée faites le bilan : qu'avez-vous fait réellement ?

Posté par nepo landarosa à 11:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

01 avril 2020

La météo du 1er avril

soleil_010

 

PROFITEZ BIEN DU BEAU TEMPS !

 

cosmo   

 

 

 

 

 

scaphandrier

Posté par nepo landarosa à 01:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 mars 2020

Dimanche vous serez confinés une heure de moins !

En effet, une info qui va en surprendre certains...l'heure d'été revient dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars...et oui ! On nous dit pour la dernière fois...peut-être...

Donc, samedi matin à 2 h, il sera 3 h car rappelez-vous en AVril on AVance les pendules et cadrans solaires d'une heure (alors qu'en octobRE on REcule d'une heure). Il vous faudra donc vous lever à 2h du matin pour mettre vos pendules à l'heure...

Et dites-le à votre coq !

poulet3

 

Posté par nepo landarosa à 16:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


23 mars 2020

La puissance vibratoire de la pensée dans une période critique...

 

"La puissance vibratoire de la pensée"



La situation présente et celle qui est envisagée pour un avenir plus ou moins proche ne doivent donc pas être craintes ni conduire à une résignation attentiste. Elles doivent être constatées, ne serait-ce que comme éventualité, et susciter la volonté d’agir et d’aider spirituellement. Certes, depuis toujours, un travail constructif et efficace est déjà accompli dans ce sens par de très nombreux organismes traditionnels aussi bien que par des cherchants, individuellement. Certains rituels traditionnels prévoient des périodes de méditation, les unes au cours desquelles des pensées positives sont irradiées par chacun des participants vers toute la surface de la terre, et d’autres pour diriger des vibrations vers les dirigeants du monde entier. D’un autre côté, pendant une étude personnelle, le cherchant agit de même, qu’il en ait pleinement conscience ou non. Enfin, le seul fait d’être engagé avec sincérité sur une voie de lumière, quelle qu’elle puisse être, renforce l’aspect positif de l’environnement humain.

Cependant, dans une période critique, tout cela ne suffit plus et une action concertée est impérative. C’est pourquoi, à ceux qui ont conscience que le monde traverse une étape décisive et qui comprennent la puissance vibratoire de la pensée, il appartient de coopérer à ce qui est également entrepris de plus haut. Ce service désintéressé rendu à une cause immense nécessite effort et persévérance, mais il est simple et exige peu de temps.

Il consiste, une à deux fois par jour, à quelque moment que ce soit, à entrer dans le silence, c’est-à-dire dans une brève méditation qui peut durer plusieurs minutes ou seulement deux ou trois secondes, et à diriger vers l’aura du monde, à irradier hors de soi, tout autour de la terre, des pensées positives. La visualisation, en cela, est efficace. La terre peut être imaginée comme une sphère dans l’espace, entourée d’un halo sombre ; une respiration profonde est alors effectuée, avec l’idée qu’en inspirant, une énergie positive est attirée en soi, et qu’au moment où l’on exhale, cette même énergie s’élève vers l’aura du monde qu’elle aide à purifier et que l’on doit voir, à ce moment-là, plus claire et plus brillante. Cette période de travail se termine en diffusant sur toute la terre des pensées d’amour, de réconfort et de paix.

Par ailleurs, si, à quelque moment, survient un événement tragique en un point quelconque du monde, aussitôt, où que l’on soit, la réaction immédiate doit être, non pas d’adopter une attitude désolée et impuissante, mais d’irradier vers ce lieu des vibrations positives et de procéder ensuite, dès que cela sera possible, à une méditation qui s’ajoutera à celle expliquée ci-dessus, qui doit être une pratique quotidienne.

Enfin, tous les efforts voulus doivent être déployés pour que chacun de nous soit un véritable instrument de paix, et, pour y parvenir, la règle fondamentale à observer est ne jugez pas. Vouloir participer à une œuvre d’amour au service des autres, à une action qui implique l’impersonnalité et, en même temps, juger autrui ou émettre, aussi habilement que ce puisse être, des critiques malveillantes, ce serait naturellement se rendre coupable de la pire forme d’hypocrisie et, dans un temps aussi essentiel que le nôtre, nul ne s’étonnera que brusquement, comme un voleur, le moment de la punition surgisse pour sanctionner une attitude aussi vile et contradictoire. Mais si j’ai dû, pour être complet, souligner ce point, je sais aussi qu’il ne peut concerner ceux qui, engagés sur un sentier de lumière, ont choisi, de ce fait, de s’améliorer et d’avancer vers la maîtrise de la vie, en se maîtrisant d’abord eux-mêmes.

ce texte, curieusement prémonitoire car universel, a été écrit en d'autres circonstances dans les années 70/80 du siècle précédent !

 

RB

 

Les textes qui composent ces "Miscellanées" sont de Raymond Bernard (1923-2006). Les extraits des ouvrages sont publiés avec l’aimable autorisation de Madame Yvonne Bernard que nous remercions tout particulièrement.

extrait du site : http://www.bldt.net/Om/spip.php?article871

 

 

Posté par nepo landarosa à 12:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

13 mars 2020

coronavirus, réédition après rectifications d'éléments incertains

Que dit France-info ? Le coronavirus est une famille de virus dont un nouveau genre, d’origine animale, a été découvert en septembre 2012 en Arabie saoudite.

Parmi la multitude d'informations plus ou moins fantaisistes, et même de désinformations, je reçois un document donnant des précisions et des conseils sérieux, d'où la réédition de mon article avec production de ce document que vous trouverez après les conseils officiels.

Et rappelons-nous ces conseils officiels :

coronavirus-gestes-voyages-768x675

Le virus ne circule pas tout seul, c’est l’homme, porteur du virus, qui circule donc les mesures suivantes sont des mesures de bon sens.
Face aux infections respiratoires, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
  • Porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale).

« On arrête pas le virus avec la panique mais avec l’intelligence.
Voici de nouvelles informations qui proviennent d’un chercheur de Shenzhen transféré à Wuhan pour collaborer avec la task force contre l’épidémie de Coronavirus. ce serait une pure invention, certaines informations de ce texte, dont l'origine du chercheur, sont sujettes à caution et même plus..., cependant des règles d'hygiène évidentes et logiques doivent être maintenues !

Les informations suivantes sont claires, simples et accessibles à tous, décrivant exactement ce qu’est le virus, comment il se transmet d’une personne à l’autre et comment il est possible de le neutraliser dans la vie de tous les jours.

Important à savoir : le virus ne résiste pas à la chaleur et il meurt si il est exposé à des températures de 26 27°. Il est donc très important de consommer durant la journée toutes les boissons chaudes possibles comme le thé, tisane, bouillon, soupes, ou simplement de l’eau chaude. Le liquide chaud neutralise le virus et il n’est pas difficile de les absorber. information démentie : on ne sait pas

Numéro 1. Le Coronavirus est assez grand, il a un diamètre d’environ 400 à 500 nm. Cela signifie que tout type de masque peut l’arrêter. Dans la vie normale, il n’est donc pas nécessaire d’avoir des masques spéciaux. on ne sait pas

La situation est différente si vous êtes médecin ou personnel sanitaire et que vous devez être exposés à de fortes décharges du virus et dans ce cas il est indispensable d’utiliser des masques spéciaux .

Si une personne qui a été déjà affectée éternue devant vous, et qu’elle se trouve à 3 m de distance, cela fera tomber le virus par terre et donc l’empêchera d’arriver jusqu’à vous. C’est la raison pour laquelle une distance de sécurité est importante entre les personnes.

Numéro 2. Quand le virus se trouve sur des superficies métallique, il survit pendant environ 12 heures ! Il est donc extrêmement important quand vous touchez des surfaces métalliques comme des poignées de porte, des portes, des appareils électroménagers, des poignées de soutien sur les tramways, etc. de bien vous laver les mains et de vous désinfecter avec soin.

Numéro 3: le virus peut vivre caché dans les vêtements et sur les tissus pendant environ 6 à 12h. Les produits de lavage normaux peuvent le détruire. Pour les vêtements qui ne peuvent pas être lavés chaque jour, si vous le pouvez exposez-les au soleil ou à une source de grande chaleur ce qui tuera le virus.

Comment se manifeste le virus :

1. Le virus s’installe tout d’abord dans la gorge, provoquant une inflammation et une sensation de gorge sèche : ce symptôme peut durer 3 à 4 jours.

2. Le virus voyage en utilisant l’humidité qui est présente dans les voies aériennes respiratoires, il descend dans la trachée et il s’installe dans les poumons en causant une polmonite. Ce passage a besoin d’environ 5 à 6 jours.

3. La pneumonie se manifeste avec de la fièvre élevée et des difficultés de respiration et elle ne ressemble absolument pas à un rhume ordinaire. Vous pourriez même avoir la sensation de vous noyer à cause de la difficulté respiratoire. Dans ce cas là il est indispensable d’appeler immédiatement un service de soins d’urgence.

Comment éviter le virus :

1. La transmission du virus arrive dans la majorité des cas par contact direct, en touchant des tissus ou des matériaux sur lesquels le virus est présent : se laver les mains fréquemment est absolument fondamental.

Le virus survit sur vos mains pendant environ 10 minutes, mais pendant ces 10 minutes beaucoup de choses peuvent se passer : se frotter les yeux ou se gratter le nez par exemple et permettre ainsi au virus d’entrer dans votre gorge !

Donc, pour votre bien-être et pour celui des autres, lavez-vous le plus souvent possible les mains et désinfectez-les !

2. vous pouvez faire des gargarismes avec une solution désinfectante qui élimine ou réduit le quota du virus qui pourrait peut-être être entré dans votre gorge. En faisant cela vous éliminerez le virus avant qu’il ne pénètre dans la trachée et ensuite dans vos poumons. information en question : on ne sait pas

3. désinfectez votre clavier d’ordinateur et votre souris, sans oublier votre téléphone portable et votre téléphone fixe.

Nous devons tous avoir une grande attention et diffuser...

 

 

infog_lavage_mains_0-4674115

  un test officiel a été mis au point par les services de Santé, que vous pouvez refaire régulièrement :

https://maladiecoronavirus.fr/se-tester

 

 

Posté par nepo landarosa à 18:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

03 mars 2020

sur 146855 visiteurs, un petit tour du monde

un petit tour du monde

Posté par nepo landarosa à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2020

Lu sur le site d'un ami kinésiologue

merci Guillaume !

Qui suis-je?

« Humainement, je ne suis pas une statistique. Si je dois être une statistique, alors je veux être 100% moi-même »

 

 

Posté par nepo landarosa à 09:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 février 2020

Comme tous les ans, vive la Saint Glinglin...(réédition annuelle)

J'ai reçu cela à l'occasion de la Saint Valentin :

ColorTouch-1369925984108

Cette fête du 14 février, pour la satisfaction des commerçants, pour rassurer les égos. A mon avis il manque un partenaire à ce dessin : le sexe, car pour beaucoup cela est l'occasion de plaisirs charnels mais éphémères, avec les conséquences psychologiques que cela peut induire.

Que doit on privilégier ? Le coeur, la raison ou le sexe ? Ou alors réussir la combinaison raisonnable des trois... Une sorte de juste milieu, car les trois éléments sont d'une nécessité égale. Il est nécessaire d'éviter un dysfonctionnement d'organismes, car nous savons qu'un tel déséquilibre peut entraîner de graves conséquences comme la maladie. Cela a été prouvé scientifiquement et vérifié médicalement.

Retrouvons-nous le fonctionnement en triangle du corps/âme/esprit ? Il est à remarquer que de tels triangles se retrouvent bien souvent dans de nombreux domaines. Note d'humour : Sacha Guitry disait que les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être trois pour les porter...

Pour revenir à cette fameuse et fumeuse Saint Valentin, beaucoup se laissent prendre à son piège, et cela est le même principe que ces autres fêtes devenues commerciales : a-t-on besoin d'un jour spécial pour penser à une Mère, à un Père (et même maintenant à une Grand-Mère ou à une secrétaire), j'irai même plus loin, a-t-on besoin d'un jour spécial, sur commande, pour penser aux personnes décédées une fois par an ?

Enfin, pour terminer sur le sujet : a-t-on besoin d'un jour spécial pour aimer quelqu'un et le lui dire ? 

(réédition avec tous les messages précédents)

Posté par nepo landarosa à 08:49 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

05 février 2020

Vie et paroles en Orthodoxie

saint_Porphyre-218x150

illustration extraite du site orthodoxie.com

Recension: Père Porphyre, «Vie et paroles»

Porphyre_vie&paroles Père Porphyre, «Vie et paroles», traduit du grec par Alexandre Tomadakis, préface de S. E. Irénée, archevêque de toute la Crète, avant-propos de Jean-Claude Larchet, éditions L’Age d’Homme, Lausanne, 2009, 318 p. (collection «Grands spirituels orthodoxes du XXe siècle»).
Ce volume est, dans la même collection, le deuxième à être consacré à la figure spirituelle exceptionnelle du père Porphyre.
Dans le premier volume, intitulé «Anthologie de conseils», le corps du texte était constitué de paroles de l’Ancien, classées thématiquement, puisées dans une dizaine d’ouvrages qui lui ont été consacrés par divers auteurs. Ce second volume, intitulé «Vie et paroles», est d’un style tout différent. Il a l’avantage de reproduire plus fidèlement les propos de l’Ancien, puisqu’il est constitué, pour une grande part, par des transcriptions d’enregistrements et, pour une part moindre, par des notes prises auprès de lui.

 

La première partie, biographique, est composée de récits de l’Ancien lui-même; on y trouvera moins de détails sur sa vie que dans le volume précédent, car le Père Porphyre parle (bien que cela n’apparaisse pas) en réponse à des questions posées, se concentre sur des épisodes qui l’ont particulièrement marqué et, par humilité, cache beaucoup des qualités que reconnaissaient en lui ses enfants spirituels et ses visiteurs. Ces lacunes biographiques (qui justifient la brève récapitulation biographique que l’on trouvera au préalable) et cette discrétion sur soi-même sont cependant compensées par un récit beaucoup plus continu, au ton très personnel et touchant, à travers lequel s’expriment, au point d’impressionner fortement le lecteur, quelques-unes de vertus majeures de ce grand spirituel: son extrême simplicité, sa très grande humilité, son amour sans réserve pour Dieu et pour le prochain, son absolue confiance en la Providence divine, sa vision indulgente et optimiste de l’homme, son amour profond de la création…
La seconde partie aborde des thèmes qui sont moins nombreux que dans le précédent volume, mais qui sont tous essentiels pour la vie spirituelle et qui sont traités d’une manière plus ample, plus systématique et plus approfondie, et surtout dans un style direct qui, d’une part, ne subit pas les déperditions de la mémoire des témoins ni le risque d’infléchissement de sens impliqué par leurs commentaires et qui, d’autre part, est très touchant parce que manifestement et sensiblement empreint des vertus et de l’expérience de l’Ancien.
Dans ce livre le lecteur est donc mis en permanence en rapport direct avec la parole même du père Porphyre, comme s’il était à ses côtés, et il en ressent la grâce.
Tous les thèmes traités par le père Porphyre le sont d’une manière très originale, souvent surprenante, ce qui s’explique par sa voie et son expérience propres, mais aussi par le fait que, s’exprimant à la fin de sa vie, il parle du point de vue de la sainteté qu’il a atteinte. Cela explique par exemple que, à la différence de certains pères, il évoque peu le rôle de l’ascèse dans sa phase première (le combat contre les passions), pour tout miser sur le pouvoir de l’amour; ou que, s’agissant de la prière, il en exclue toute demande liée à un intérêt personnel quelconque; ou encore qu’il préconise une éducation des enfants fondée exclusivement sur l’exemple et la prière. Particulièrement remarquable est sa théorie de la puissance cachée, positive ou négative (que subit l’enfant d’une manière déterminante dès sa vie intra-utérine), des pensées que les hommes ont vis-à-vis des autres, et de la nécessité de les maîtriser (notamment par la prière) pour les orienter dans le sens du bien et de l’édification spirituelle commune. À cela s’ajoute beaucoup d’enseignements remarquables et marquants sur l’Église, l’amour divin, la prière, le combat spirituel, l’état monastique, le repentir, l’amour du prochain, la divine Providence, les pensées du cœur, la création, les maladies et enfin sur le don de clairvoyance que possédait l’Ancien et qui lui permettait non seulement de lire dans les âmes, mais de voir à travers le temps et la matière.
L’archimandrite Basile (Gondikakis), higoumène du monastère d’Iviron au Mont-Athos et représentant majeur de la spiritualité orthodoxe contemporaine, a dit, après avoir lu ce livre: «C’est le livre du siècle!» Beaucoup de lecteurs ont partagé son enthousiasme, tout d’abord en Grèce, où l’ouvrage a connu un immense succès (il en est à sa huitième édition), puis dans les nombreux pays où il a déjà été traduit.
Le livre est disponible à la librairie L’Age d’Homme, 5 rue Férou, 75006 Paris, et sera prochainement en rayon les autres librairies. Il peut aussi être commandé sur le site Internet de l’éditeur.
Jean-Claude Larchet

Cet article a été publié par le site    https://orthodoxie.com/recension-pere-porphyre-vie-et-paroles/ le 28 juin 2009 et le livre en question a été de nouveau présenté par l'émission Orthodoxie sur France 2 le matin du 25 décembre 2017.

****************************************************************************************************************************************************

Et un article publié le 5 avril 2009 par le blog orthodoxologie.blogspot.fr 

Un de mes bons amis qui m’a recommandé le livre sur le staretz Porphyre, m’a déclaré: «[Le lire]C'est comme se baigner dans la lumière de l'Esprit Saint".
Un des grands Pères spirituels de l'Église orthodoxe, le staretz Porphyre, est le saint contemporain qui a commencé sa vie monastique sur la Sainte Montagne de l’Athos à l'âge de douze ans et s’est endormi dans le Seigneur en Décembre 1991, alors qu'il était âgé de 86 ans.
Pendant la durée de toute cette vie d'obéissance, de prière et de joie et d'amour pour le Christ, le saint staretz a reçu de nombreux dons spirituels, parmi eux le don de seconde vue et celui de la guérison. Il s’adressait à de nombreux visiteurs par leur nom de baptême avant même qu’ils ne lui soient présentés; il pouvait voir les enfants dans le sein de leur mère enceintes, les eaux souterraines, les âmes des hommes, des maladies non diagnostiquées et les bains de sang à venir. Il appelait ses enfants spirituels et ses frères moines, même pendant la nuit, en leur demandant instamment de prier pour leurs frères serbes dans le Christ, voyant avec ses yeux spirituels la grande tragédie qui pesait sur la nation serbe, bien avant que quiconque ne puisse imaginer la souffrance qui était encore à venir.
Maria Ioannidou Condoyani écrit à propos du staretz: "Il avait le sourire d'un enfant du Royaume des cieux et cette sorte d’innocence que l'on peut trouver seulement chez les petits enfants. Il possédait également la parfaite pureté qui le faisait paraître immatériel et translucide, comme du verre; en lui on pouvait voir son propre reflet avec toutes les conséquences de l'état de chute.
Elle se souvient de la façon dont elle a dit à ses parents, après son retour d’une visite au staretz qui était à Athènes à l'époque: «Cet homme m'aime beaucoup plus que vous. Je comprends maintenant combien le Christ nous aime tous."
Bien que chacun des nombreux enfants spirituels du staretz ait toujours reçu des conseils et une guidance spirituelle toujours adaptés à sa personnalité et à ses besoins, le père Porphyre s'efforçait de donner à tous l'ascèse de l'incessante répétition de la prière du coeur ( "Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, ont pitié de moi pécheur "). 
Il a enseigné que la vertu la plus importante que tout le monde a besoin d'obtenir par la prière, la fréquentation de l'église et des saints sacrements, est un immense amour pour le Christ plein de joie et sans limites. Le saint staretz enseignait que toutes les autres vertus sont dérivées et construites sur celle-ci, c'est-à-dire sur l'amour qui brise la lourde carapace du péché qui nous lie à la mort, l'amour qui ouvre les portes de la Lumière, qui est le Christ.

Version française Claude Lopez-Ginisty

Posté par nepo landarosa à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 janvier 2020

Le renard et les raisins

Cette fable, la plus courte de Jean de la Fontaine, fut éditée en 1668 ; elle lui fut inspirée par Phèdre lui même reprenant une fable d'Esope.

Certain Renard Gascon, d’autres disent Normand,
Mourant presque de faim, vit au haut d’une treille
Des Raisins mûrs apparemment,
Et couverts d’une peau vermeille.
Le galand en eût fait volontiers un repas ;
Mais comme il n’y pouvait atteindre :
« Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats.  »
Fit-il pas mieux que de se plaindre ?

Et comme beaucoup d'autre fables elle fut illustrée par la suite par Benjamin Rabier :

La_Fontaine,_Le_renard_et_les_raisins

Et, là encore, elle fit l'objet de nombreuses interprétations quant à sa morale...Laissons-en le choix à chacun.

 

 

Posté par nepo landarosa à 18:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2020

Les limites de l'Univers ?

Je suis désolé pour ceux qui, comme moi, pensaient que, par définition, l'Univers est infini...

Un article de Sciences et Avenir (numéro spécial 875 ter/janvier 2020) semble nous dire le contraire, je cite :

Le débat sur la forme de l'Univers est relancé ! Alors que la grande majorité des cosmologistes, sur la foi d'observations satellitaires, considèrent que l'Univers est plat, une équipe italienne suggère qu'il serait en réalité sphérique et donc fermé. Ce qui signifie qu'un rayon lumineux finirait par revenir à son point de départ. Pour les auteurs de l'article publié le 4 novembre dans la revue Nature Astronomy, un Univers sphérique permet d'expliquer quelques anomalies du modèle cosmologique dominant, par exemple le fait que la lumière du fonds diffus cosmologique la première lumière de l'Univers émise lorsque le cosmos avait 380 000 ans (*seulement ?) se trouve déviée par un excès de matière. Ainsi la courbure serait différente et nous ne serions plus dans un Univers plat. Prudence cependant car des chercheurs de l'Université de Cambridge (RU) estiment que cette anomalie peut être un biais artistique.(?)

(*seulement ? à mon avis il y a une erreur d'unité de datation !)

On pourrait peut-être demander à Dieu ce qu'il en pense...

explosion lumière

Posté par nepo landarosa à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 janvier 2020

L'origine du glyphe des chiffres arabes

On sait qu'à  l'origine le chiffre romain a été créé à partir des mains I, II, III Mais le V ? Il s'agit d'une main ouverte vers le haut avec 5 doigts, d'où découle le IV une main moins 1 doigt, le VI une main plus 1 doigt,etc  ; le X est représenté par deux mains superposées.

Les tribus Guaranis comptent ainsi : un, deux, beaucoup.

Ceci est expliqué par l'historien Will Durant dans le premier ouvrage de sa monumentale Histoire de la Civilisation (qui fut longtemps ma seule source) en ...32 volumes ! Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Will_Durant

Et les chiffes dits arabes que nous utilisons ? Et bien vous le saurez en regardant la présentation suivante : Chiffres (cliquez sur le lien pour lecture du PPS).

Tout simplement...

 

Posté par nepo landarosa à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 janvier 2020

Le plus, le plus, le plus...

Quand on lit, quand on écoute, quand on regarde les médias, la vie moderne est une compétition permanente pour être :

-le plus beau

-le plus riche

-le plus fort

-le plus sportif

-le plus intelligent

-le plus savant

-le plus important

etc...

Moi je ne suis rien de tout ça, alors je n'ai aucune chance ?

fantomcloch

Être ou paraître, telle est la question...

Posté par nepo landarosa à 10:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 décembre 2019

Comme les années précédentes : le Père Noel n'est pas content !

Car il y a de moins en moins de cheminées dans les maisons et appartements !

pèrnoelcheminée

ET JE ME POSE UNE QUESTION :

avant et maintenant encore, lorsqu'une cheminée est en fonctionnement, ça doit lui brûler les fesses !

il a une culotte ignifugée ?

Posté par nepo landarosa à 11:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2019

Je vais ENCORE manifester

J'ai un nouveau motif pour manifester depuis ma parution de ce message ...J'ai beaucoup de raisons de me plaindre, aussi je vais manifester

et je vais prendre mes concitoyens en otage jusqu'à ce qu'on me donne satisfaction.

Organisons une manif pour une journée sans manifs !

manif

Mais rassurez-vous : je ne casserai pas tout, je ne brûlerai rien, je n'assiégerai aucune Préfecture, je ne bloquerai aucune autoroute...et si vous voulez organiser une cagnotte pour moi je suis preneur...

CAR  MAINTENANT EN FRANCE IL FAUT MANIFESTER SUR TOUT

et ce temps pourri, c'est forcément à cause du Gouvernement, quel qu'il soit !

Posté par nepo landarosa à 08:42 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2019

et comme d'habitude un petit tour du monde des 100 derniers visiteurs

sur 142 830 depuis le 14 juin 2012

100 derniers

Posté par nepo landarosa à 07:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 novembre 2019

L'invention du jogging nu...

J'avais déjà abordé http://verlatradition.canalblog.com/archives/2014/04/29/29761991.html l'histoire de mon pays natal, repris de travaux à l'ancienne (sans informatique) que j'avais commis en septembre 1989.

Je vais présenter une curiosité ; il s'agit de deux articles de la Charte de novembre 1260 accordée à la ville par Guichard, Sire de Beaujeu, fils de Humbert, Connétable de France, d'où le nom de Ville Franche.

 

article 35

Si un homme et une femme accusés d'adultère ont été raisonnablement convaincus du crime, si par exemple il est établi par témoin qu'on les a trouvés avec les hauts-de-chausses tirés, ou s'ils ont été trouvés nus, ou bien encore, si, couchés tous les deux dans le même lit, une partie de leurs vêtements a été enlevée, qu'ils soient considérés comme convaincus du délit, et dans ce cas qu'ils soient tenus, à leur choix, de courir nus par la ville, ou de racheter cette course au prix fixé arbitrairement par le Sire de Beaujeu.

 

Mais, aussi, les femmes étaient alors curieusement considérées :en cas de harcèlement sexuel :

article 38

La fille ou la femme qui prétend avoir été victime d'une violence de la part d'un individu dans un lieu où elle a pu crier et être entendue, ne devra pas être crue, si elle n'a pas crié ; si c'est dans un lieu où elle n'a pas pu être entendue, on ne devra néanmoins la croire que sur preuves.

Et je me demande si cette Charte a été abrogée...

Résultat d’images pour blason villefranche 69

De gueules à une porte de ville d’argent flanquée à dextre d’une tour du même, au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or, chacune brisée d'un bâton de gueules péri en bande.

 

 

Posté par nepo landarosa à 15:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 novembre 2019

La Charité selon Paul de Tarse

Ce texte est tellement beau, tellement le meilleur exemple de la pensée humaniste, en plus hors de toute connotation religieuse, que je le réédite avec ses commentaires d'origine.

Il existe de nombreuses versions du magnifique texte  de la première Epitre de Paul aux Corinthiens ; comme il fallait bien en choisir une, voici celle de la traduction du Chanoine Crampon présentée par le site Catholique.org

http://bible.catholique.org/1ere-epitre-de-saint-paul-apotre-aux/3373-chapitre-13

Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit.
Quand j'aurais le don de prophétie, que je connaîtrais tous les mystères, et que je posséderais toute science; quand j'aurais même toute la foi, jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien.
Quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n'ai pas la charité, tout cela ne me sert de rien
La charité est patiente, elle est bonne; la charité n'est pas envieuse, la charité n'est point inconsidérée, elle ne s'enfle point d'orgueil;
elle ne fait rien d'inconvenant, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s'irrite point, elle ne tient pas compte du mal;
elle ne prend pas plaisir à l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité;
elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.
La charité ne passera jamais. S'agit-il des prophéties, elles prendront fin; des langues, elles cesseront; de la science, elle aura son terme.
Car nous ne connaissons qu'en partie, et nous ne prophétisons qu'en partie;
or, quand sera venu ce qui est parfait, ce qui est partiel prendra fin.
Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j'ai laissé là ce qui était de l'enfant.
Maintenant nous voyons dans un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme je suis connu.
Maintenant ces trois choses demeurent: la foi, l'espérance, la charité; mais la plus grande des trois c'est la charité.

(icône de Taizé)

 

Posté par nepo landarosa à 10:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,