Dans un tout petit carnet bleu écrit au stylo plume il y a plus de 30 ans et retrouvé par hasard...

Un rayon de soleil publié dans l'ouvrage à trois auteurs Plein Soleil et sur mon blog de poésie :

Un rayon de soleil, ça réchauffe le coeur,

Un rayon de soleil, ça arrête les pleurs,

Mais il faut le trouver ce rayon merveilleux

Qui combat ma tristesse et qui me rend heureux.

Ce peut être un regard, un sourire, un visage,

Ce peut être un enfant, un rire, un paysage,

Un moment de tendresse, un geste ou un mot doux.

Un rayon de soleil, c’est simple et c’est beaucoup.

Il peut donner la joie, l’amitié, la tendresse,

Il combat la colère, la peur et la faiblesse.

Un rayon de soleil, ça peut sauver la vie,

Il vient d’un camarade, d’un frère ou d’une amie.

Mais celui qui le donne souvent ne le sait pas,

Il passe son chemin et ne me comprend pas.

Un rayon de soleil, c’est simple et c’est beaucoup,

Son domaine est la vie, son domaine est partout.

Il donne la lumière qui réchauffe et rassure,

Il brise les barrières et fait tomber les murs,

Un rayon de soleil, c’est simple et c’est beaucoup.

et une suite qui ne fut jamais publiée...

Et toi, petite fille avec tes yeux marrons,

Ton rayon de soleil m'a brûlé pour de bon ;

Toi qui passe ton chemin et ne me comprends pas, 

Tu es mon petit prince et tu ne le sais pas.

Tu me redonnes vie et j'en suis malheureux

Car je sais bien qu'un jour je te dirai Adieu.

...

Et ce que je savais un jour est arrivé :

Tu n'as jamais compris combien je t'ai aimée.

Tu vivais dans un monde artificiel et froid :

Vivre toujours masqué, je ne l'accepte pas.

Par ce que tu m'as dit tu m'as bien fait souffrir,

J'ai tellement pleuré que j'ai cru en mourir.

Je suis comme je suis, et serai comme avant :

C'est le propre des Hommes d'être tous différents.

Et tu ne comprends pas combien je t'aime encore

Mais je n'insiste pas car cela vient du coeur.

Et tu as oublié de t'oublier toi-même

Et tu as décidé...malgré cela je t'aime.

Et je t'espère encore heureuse pour toujours,

Je garderai pour toi intact mon Amour,

Car toi, petite fille avec tes yeux marrons,

Ton rayon de soleil m'a brûlé pour de bon...

...et j'ai survécu

j'ai gardé des souvenirs de photos ainsi celui du dernier repas partagé, dans le superbe domaine du Prieuré de Villeneuve-lès-Avignon, repas qui fut le plus extraordinaire de ma vie !

 

DSCF0121

 

DSCF0133

DSCF0132

bien sûr au même endroit j'ai des photos de portraits qui resteront cachés...par exemple :

DSCF0118 - Copie

car, comme disent les poètes...allez les verres