J'ai retrouvé ce texte qu'une Françoise des Alpes  a écrit pour moi, il y a ....24 ans (pour fêter mes 50 ans) !!! Nous étions sur le même cercle...


 Eh oui ! Démon a aussi ses merveilles, comme les sept si bien connues...

Elle lui ressemblent, et je me permets aujourd'hui de les associer à notre illustre personnage dont nous avons la chance de fêter un cinquantenaire bien mérité.
Comme les pyramides d'Egypte, il a monté, démonté le temps pour nous faire part de son savoir.
Comme les jardins suspendus de Babylone, il a transcendé le démon qui l'exacerbait pour nous exprimer toute la beauté qui nous entoure.
Comme la statue d'or et d'ivoire de Zeus, il a su immortaliser la puissance de Dieu en combattant les démoniaques Terriens.
Comme le Temple d'Artémis, ses flèches nous ont démontibulés pour nous apprendre la nature, telle que nous devions la vivre.
Comme le mausolée d'Halicarnasse, ses prières vont là où le démon ne passe plus.
Comme le colosse de Rhodes, il a la force, le courage et le but des démonstrateurs de ce qui a été est et sera.
Comme le phare d'Alexandrie, il reste un Gardien éveillé que l'on doit écouter, mais ne point tromper, sous peine de démonstrations intempestives et sans retour.
Aux sept, j'ajouterai la Huitième : celle du Coeur qui est le sien, car il est universel, et il sait le partager sans détour.
Je suis fière d'être son amie et fière d'avoir un jour croisé son chemin.
Pour clore ces modestes lignes, je dirais que j'oublie le Démon, mais je garde précieusement ses Merveilles.
Avec ma plus tendre affection.
Françoise.

mille fois merci Françoise (et Emile) mais disparus de ma vie

françoise 2