On devrait construire les villes à la campagne : l'air y est plus pur


 

 Généralement attribuée à Alphonse Allais, cette citation se trouve dans les Pensées d'un emballeur de Commerson de l'édition de 1860. Il semble qu'on trouve déjà cette phrase en 1848 dans Le Pamphlet provisoire illustré.

Jean-Louis-Auguste Commerson (1802-1879), écrivain prolifique français, humoriste et vaudevilliste, auteur, entre autres de Un million de chiquenaudes et menus propos tirés de la Gazette de Merluchon

vilfleuriecomme toutes les illustrations de ce blog, vous pouvez cliquer sur l'image pour la voir en plus grand