Je ne renie pas tout ce que j'ai étudié, je ne renie pas tout ce que j'ai appris, je ne renie pas tout ce que j'ai pensé, je ne renie pas tout ce à quoi j'ai participé...

Je continuerai à étudier, je continuerai à apprendre, je continuerai à penser, je continuerai à participer...

Mais il y a un moment où il faut tout oublier, en soi faire silence pour retrouver la vérité de l'Etre.

Car :

LA CONNAISSANCE FUT UNE AIDE, LA CONNAISSANCE EST L'ENTRAVE

Il est à remarquer que les Sages Enseignants antiques comme Pythagore par exemple, que les civilisations anciennes comme les Atlantes ou les Celtes, ou plus récentes comme les Esséniens ou les Cathares, seraient bien surpris de revenir et de découvrir tout ce qu'ils ont pensé et écrit...

Bien souvent, dans l'analyse de la pensée, ce qui est présenté comme vérité n'est que pure invention produit par le mental humain, soit pour dominer, soit, et le plus souvent, pour se rassurer ...

J'ai dit, mais ce n'est que ma certitude personnelle...tout est relatif.

et réintégration de mon propre commentaire (on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même...)

Si j'insiste tant sur ce principe que je m'évertue à suivre, c'est que j'ai tant lu, tant entendu de propos, sur différents sujets, qui s'éloignent de la vérité universelle (à l'opposé de la vérité de chacun), et cela à mon grand regret (je suis triste quand des amis s'égarent, parfois avec sincérité), que je me méfie, que je ne m'engage pas sur certains sujets. Ainsi, concernant Maitre Philippe de Lyon ou Papus, je ne présente que des choses avérées : je ne dis jamais "il parait que", "on dit que" et n'utilise pas le conditionnel ni le symbolisme en prétexte de causalité. Car le symbolisme est un support très pratique mais savant, toujours inventé par l'Homme pour se rassurer et je n'ai pas l'habitude de torturer ainsi mon unique neurone. Et bien entendu je travaille ainsi sur tous le sujets que je propose..