Ma boite aux lettres est inondée, ma boite de messagerie est inondée, les sites que je consulte sont inondés, les médias que je regarde sont inondés...On me dit partout que le 14 février c'est la fête de l'Amour ...avec une majuscule ou pas ?

Et voilà encore une fois l'avalanche de la publicité commerciale ! La déresponsabilisation, pour ne pas dire la crétinisation du public. Car il a besoin d'un jour spécifique pour penser sur commande à ceux qu'il aime, car il a besoin d'un jour spécifique pour penser qu'il a une mère et un père, car il a besoin d'un jour spécifique pour penser aux disparus...Et il faut lui rappeler tout ça à grand renfort de roulements de tambour.

Cela me permet d'agrandir ma réflexion, car le monde ne vit plus que par le prédigéré et de ce fait on compte toujours sur les autres, mot grandiose qui recouvre tout : on accuse l'Etat quand il pleut, on accuse l'Etat quand il fait soleil. On s'adresse même à une force supérieure, que l'on appelle dieu ou autre pour qu'il nous vienne en aide et réalise nos voeux  :  cette force supérieure on la voit même anthropomorphe, car il est bien connu que l'Homme a créé Dieu à son image (heureusement que ce n'est pas le contraire car lorsque l'on voit les méfaits humains, l'original ne serait pas très beau)...ce qui n'empêche pas de constater que l'existence forme le Tout et que l'Homme en est partie prenante...

 

coeurouge