Je viens d'entrer en possession de l'édition originale (encore une...) d'un livre qui sort du commun : celui des mémoires de Emma Calvé (1858/1942) tenues sous forme de journal et publiées chez Plon en 1940 sous le titre : "Sous tous les ciels, j'ai chanté...". Calvet était son nom de famille mais, sur la suggestion de son professeur de chant de l'Opéra de Paris, elle transforma son nom en Calvé.

Je pense que, compte-tenu du personnage, bon nombre d'articles, de livres, d'études ont été présentés sur elle, et volontairement je n'ai fait aucune recherche à ce sujet. Si ce n'est de rechercher sa voix puisqu'elle déclare avoir été enregistrée sur phonographe ; en voici le lien pour l'entendre chanter :

reproduction Gallica/BNF http://gallica.bnf.fr/Search?ArianeWireIndex=index&p=1&lang=FR&f_typedoc=audio&q=Calv%C3%A9%2C+Emma

Ce livre, abordant la période 1881/1938, est absolument passionnant : elle a voyagé et chanté dans le monde entier, elle a rencontré les personnages importants de son époque, et ce dans tous les domaines, artistiques, politiques, aristocratiques (souverains régnants). Partout, elle triomphe, mais chante aussi dans des galas de bienfaisance, achète près de son château de Cabrières une maison d'accueil pour jeunes filles. Elle est même reçue en Russie par la famille impériale dès 1895 pour laquelle elle a chanté.

Les 295 pages du livre fourmillent d'anecdotes : il est à remarquer que bon nombre de personnages sont ses amis, mais elle n'en donne ni les tenants, ni les aboutissants. Dans quelle circonstance a-t-elle rencontré Untel, quels furent leurs rapports, nous ne le savons pas car son journal est la description de tranches de vie.

Nous nous contenterons ici de quelques anecdotes concernant des personnages devenus bien connus des lecteurs de ce blog.

Premier passage :

Chez Mme Tolla Dorian, j'eus le rare privilège de connaître le comte de Villers de l'Isle-Adam. Il possédait un maintien royal qui l'aurait fait remarquer entre tous. D'une belle vois sonore, il parla de l'art du poète et du musicien avec une sensibilité prodigieuse.... Stanislas de Guaita parla aussitôt du livre Axel que venait de terminer Villiers, disant que, par ses idées philosophiques sur la destinée et sur le rêve, le monde occulte et le monde passionnel, Axel était le frère de Tristan...

Dîner chez Camille Flammarion

Au nombre des convives : de Rochas, le docteur Encausse, Charles Richet, William Crookes (de passage à Paris), etc... Le grand astronome avait choisi pour les dames des noms d'étoiles. Deux jolies Américaines étaient tout naturellement désignées pour représenter Diane et Vénus. J'avais le grand honneur d'être Véga de la Lyre ! Conversation très intéressante sur l'astronomie, l'hypnotisme, le spiritisme, la télépathie, etc... On avait endormi une jeune femme qui ne voulait plus se réveiller, disant dans son sommeil hypnotique : "Laissez-moi, je suis si bien ici ; quel doux repos ! quelle horreur de revenir sur cette vilaine terre !" 

après la Damnation de Faust de Berlioz le 30 avril 1903 lettre reçue :

Madame et chère amie,

Vous avez chanté ce rôle de Berlioz avec un style d'une pureté incomparable. Quelle jeunesse de voix ! Quelle cristallité de son ! Je ne vous avais jamais entendue aussi classique, aussi magistrale ! C'est la perfection même. L'esprit le perçoit aussi bien que l'oreill, et surtout dans cette musique où les timbres font le rôle les uns des autres, et où vous avez dû vous faire violon. Comme actrice, vous avez été aussi goethienne que possible, et ingénue étonnamment. Vous auriez réjoui de Allemands lettrés. Ma femme est enthousiasmée, vos deux admirateurs .  J.Péladan

Il ne fait pas de doute que, dans ses fréquentations, Emma Calvé avait des personnes sortant de l'ordinaire et rattachées à la Tradition : on imagine seulement le repas chez Flammarion avec les convives qui y sont cités ! D'ailleurs les sujets des conversations y sont bien précisés, en plus d'une expérience d'hypnotisme. Les étoiles citées sont également fort intéressantes et méritent une réflexion.

J'ai annoncé ne pas avoir consulté volontairement les écrits à son sujet, ceci pour ne pas être influencé, mais cela n'empêche pas le lecteurs curieux (il y en a) de les rechercher, notamment certaines études concernant de Groupements initiatique ou même Rennes le Château (en prenant bien garde de ne pas se brûler en jouant avec les allumettes...)

 

IMG_0002