édition 3 de 1938

3ième édition de 1938

De temps en temps, je m'amuse à rééditer un article qui me plait (cocorico ...) en voici donc un autre consacré aux recettes de cuisine

(les commentaires ci-dessous sont ceux de la première publication)

19soleil

Pour rester dans la note de l'article précédent où il était question d'alchimie par rapport à la science de Nizier-Anthèlme Philippe, pour ne pas se disperser nous allons étudier quelques propos de Papus (qui furent parfois complétés de notes lors de rééditions par son fils Philippe Encausse) que l'on retrouve dans la Sciences des Mages. En ce qui concerne Papus, il est à remarquer que certaines données peuvent se retrouver dans plusieurs de ses ouvrages différents, c'est une caractéristique remarquable quand on consulte ses oeuvres.

En voici donc quelques extraits significatifs :

...le véritable alchimiste est un philosophe assez instruit pour traverser sans s'émouvoir les époques les plus troublées et les plus difficiles. Il est le dépositaire sacré de toute cette science merveilleuse enseignée jadis dans les sanctuaires vénérés de l'Inde et de l'Egypte. Il faut qu'il sache assez la voiler pour échapper au regard jaloux du despote clérical qui flaire en lui l'ennemi et qui le surveille étroitement...

...Une des règle élémentaires de la science dite occulte, enseigne que , pour être maître de quelque chose, il faut savoir la considérer avec la plus grande indifférence...La doctrine enseignée par les alchimistes est en grande partie philosophique. L'expérience ne doit que servir de contrôle aux théories spéculatives énoncées dans les livres les plus vénérés. C'est pourquoi les adeptes nomment l'ensemble de leurs connaissances "Philosophie hermétique"...

La Philosophie hermétique professe l'unité de substances à la base de toutes ses démonstrations. Il existe un principe universel répandu dans tous les corps quelle que soit leur composition d'autre part...

...Comme il existe plus de 3000 volumes sur l'Alchimie, nous croyons devoir nous borner à donner les plus importants. Ceux qui voudraient devenir des Alchimistes pratiquants, ce dont je les plains fort, devront prendre connaissance de tous les Maîtres, surtout des oeuvres de Geber, Raymond Lulle, Basile Valentin, Paracelse et Van Helmont. Parmi les auteurs contemporains citons en terminant Jolivet Castelot dont le nom fait autorité (note ajoutée par Philippe Encausse : il convient de citer également le Marquis Saint Yves d'Alveydre, maître intellectuel de Papus, dont le maître spirituel fut M.Philippe de Lyon)

...Pour faire de l'alchimie, il faut connaître et avoir pratiqué au moins élémentairement la chimie, comme pour faire de l'astrologie , il faut connaitre les éléments généraux de l'astronomie...La physique, dont la magie est la section hermétique, s'occupe des rapports des corps et des forces entre eux, mais sans s'intéresser à la décomposition ou à la recomposition de ces corps...La chimie, au contraire, trie les corps, établit les organes éléments dont ils sont composés, puis constitue, au moyen de la synthèse, l'être chimique qu'elle a ainsi disséqué. C'est donc de l'anatomie de la matière avec application biologique que fait le chimiste...

...Pour l'alchimiste, il existe une force première dont tout ce que nous voyons est une condensation à différents degrés. Cette force, qui s'appelle l'âme du monde, est déversée sur notre terre par le soleil. Le soleil est donc pour nous la somme de toutes les forces, les forces envoyées par les planètes n'étant que les modifications des colorations dynamiques de la force solaire...

...L'alchimiste recherche le moyen d'augmenter la quantité de soleil dans un corps pour l'ouvrir, pour le dilater ou l'évoluer. C'est ce qu'il appelle la coagulation. La substance se présente pour l'alchimiste sous 4 aspects , en partant de l'état où il y a le plus de matière...

l'aspect eau : appelé état liquide par les chimistes

l'aspect air : appelé état gazeux

l'aspect feu : appelé état de force (état solaire pour les alchimistes)...

...Quand la force domine la matière, cette dernière, réduite au rôle du support de vibration semble avoir presque entièrement disparu...et cet état correspond à ce que l'alchimiste appelle les forces dissolvantes. C'est dans cette section que l'alchimiste étudie l'ouverture des corps, c'est-à-dire leur pénétration par la force solaire ou des dérivés, d'où dépendl'évolution appelée fermentation...

...L'alchimiste se sert beaucoup de symboles et d'allégories. Il a à sa disposition comme éléments symboliques généraux quatre images correspondant aux quatre formes de toute matière :

le soleil correspondant au feu

la lune correspondant à l'eau

le vent ou atmosphère correspondant à l'air

la terre correspondant au solide et à la matérialisation...

...On pourra retrouver ainsi la fameuse substance universelle , que les Égyptiens, par la plume d'Hermès Trismégiste, appellent Thélème et dont ils exposent ainsi la génération :

Le soleil en est le père, la lune en est la mère, le vent l'a porté dans son ventre et la terre en est la nourrice.

Voici donc terminée la présentation succincte extraite des propos tenus par Papus. Personnellement, après avoir lu, étudié et repris ces quelques extraits, j'ai la nette impression, sans rire, d'être plus intelligent, moi qui n'ai jamais rien compris à l'Art alchimique !

Et aussi, et surtout, je ne peux m'empêcher de penser aux travaux que Nizier-Anthèlme Philippe menait dans son laboratoire de la rue du Boeuf à Lyon et qui ne se contentaient pas à une lotion pour les cheveux ou contre les poux ou à une sorte de farine.

015

Papus étudiant (photo publiée par son fils Philippe Encausse dans son ouvrage de 1949)

papus rue tete d'or - Copie

quand un mage est en visite chez un mage...(rue Tête d'Or à Lyon) 

pour trouver d'autres articles où j'aborde ce sujet, vous pouvez cliquer sur le tag alchimie en bas de cette étude