J'ai reçu cela à l'occasion de la Saint Valentin :

ColorTouch-1369925984108

Cette fête du 14 février, pour la satisfaction des commerçants, pour rassurer les égos. A mon avis il manque un partenaire à ce dessin : le sexe, car pour beaucoup cela est l'occasion de plaisirs charnels mais éphémères, avec les conséquences psychologiques que cela peut induire.

Que doit on privilégier ? Le coeur, la raison ou le sexe ? Ou alors réussir la combinaison raisonnable des trois... Une sorte de juste milieu, car les trois éléments sont d'une nécessité égale. Il est nécessaire d'éviter un dysfonctionnement d'organismes, car nous savons qu'un tel déséquilibre peut entraîner de graves conséquences comme la maladie. Cela a été prouvé scientifiquement et vérifié médicalement.

Retrouvons-nous le fonctionnement en triangle du corps/âme/esprit ? Il est à remarquer que de tels triangles se retrouvent bien souvent dans de nombreux domaines. Note d'humour : Sacha Guitry disait que les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être trois pour les porter...

Pour revenir à cette fameuse et fumeuse Saint Valentin, beaucoup se laissent prendre à son piège, et cela est le même principe que ces autres fêtes devenues commerciales : a-t-on besoin d'un jour spécial pour penser à une Mère, à un Père (et même maintenant à une Grand-Mère ou à une secrétaire), j'irai même plus loin, a-t-on besoin d'un jour spécial, sur commande, pour penser aux personnes décédées ?

Enfin, pour terminer sur le sujet : a-t-on besoin d'un jour spécial pour aimer quelqu'un et le lui dire ?